Etape 5

Retrouvez les classement en direct :

http://jbtimeconcept.be/live/rp2017/

 

‘St-Trop’, c’est le top !

Fragrance rallye pour cette 5e et ultime étape du 18e Rallye des Princesses Richard Mille dans le pays de Grasse. Au programme de cette matinée finale : 3 Tests de Régularité sur les traces du Rallye de Monte-Carlo avant le déjeuner au Château Font du Broc où les décisions sportives sont tombées. Ensuite il ne restait plus aux quelques 90 équipages toujours en course à se laisser glisser vers Saint-Tropez pour une arrivée en fanfare à la Place des Lices. Podium, champagne et larmes de joie pour ponctuer cinq jours d’un rallye inoubliable à plus d’un titre. Elles étaient 90 au départ, dimanche dernier à la Place Vendôme à Paris, même si quelques rares princesses ont dû changer de carrosse en cours de routes, toutes étaient bien présentes en cet fin d’après-midi sur les Place des Lices de Saint-Tropez. Côté sportif, comme souvent, c’est dans les tout derniers kilomètres que l’épreuve a basculé. En tête de la catégorie Historic depuis le premier jour, la Ferrari 328 GTS n°89 de Nadia Moreau et Valérie Dot a commis l’irréparable erreur de navigation, ouvrant la porte pour la victoire de la Porsche 911 n°81 de Véronique Castelain et Stéphanie Wante qui leur maintenaient la pression depuis quatre jours…

 

En mode rallye ! Pour l’épilogue de cette 18e édition du Rallye des Princesses, les organisateurs avaient volontairement choisi de corser le bouquet final. Trois Tests de Régulariré, tracés dans le pays de Grasse ont vite fait d’embaumer la matinée du doux parfum des rallyes. Sur quelques spéciales mythiques du Rallye de Monte Carlo comme le col de Bleine ou la montagne de Cheiron, les équipages toujours en lice pour la victoire finale ou une place sur le podium ont pu s’en donner à cœur joie…

Au Château de Broc. Trois TR, puis le déjeuner. L’Arrivée au Château Font du Broc, aux Arcs, marquait la fin sportive du Rallye des Princesses. L’ensemble du peloton ralliant Saint-Tropez en liaison pour le passage sur le podium final dressé sur la Place des Lices, il restait aux équipages à accomplir un peu moins de 250 kilomètres pour cette ultime journée.

 

La 8 sans commande. Pas de chance pour Véronique Dekens et sa fille Wendy, victimes d’une panne de commande d’embrayage sur leur MGA MKII n°8, ce matin au départ de Mandelieu. Après une longue analyse, la décision fut prise de ne pas effectuer les ultimes TR du rallye pour rejoindre Saint-Tropez en ligne droite.

 

Pas de pot pour l’Austin.  Odile Rivier et Sophie Fabri (Austin Healey n°18) auront connu leur lot de péripéties sur ce Rallye des Princesses. En panne le premier jour, elles ont été contraintes de s’arrêter avec un pot d’échappement défait sur l’ultime TR du rallye. Heureusement grâce à l’intervention de la voiture de direction de course et un bricolage au fil de fer, les deux Princesses ont pu poursuivre leur route en direction du Château Font du Broc pour le déjeuner.

Malédiction de Princesse. Est-ce le stress d’une victoire qui leur tendait le bras, ou une simple distraction, dans tous les cas, Nadia Moreau et Valérie Dot (Ferrari 328 GTS n°89) ne méritaient certainement pas que le sort s’acharne une nouvelle fois sur elles. Tout comme l’année dernière, en tête de ce 18e Rallye des Princesses Richard Mille depuis le premier jour, l’équipage a manqué une intersection et écopé de 241 points de pénalité dans l’avant dernier TR du rallye… échouant finalement au pied du podium final.

 

La PGO s’offre un grand Classic. Marion Lohio et Sabine Cybulski ne sont certainement pas prêtes d’oublier cette édition 2017 du Rallye des Princesses Richard Mille. Leader de la catégorie Classic, réservée aux véhicules les plus récents, elles sont parvenues à maintenir leur PGO Seven au sommet de la hiérarchie au terme des quelque 1600 kilomètres de course. Bravo les filles !

Bon baisers de Russie. La Place Vendôme était noire de monde, mais Natalia n’a pas eu besoin de guide. Accompagnée d’Olga, sa copilote et son mari Bulat, en assistance, l’équipage Yanbalashka, venu en droite ligne de Moscou a parfaitement tiré son épingle du jeu tout au long de ces 5 étapes entre Paris et Saint-Tropez. « C’est une expérience inoubliable, » souligne Natalia, tout sourire. « Avant le départ, Olga et moi ne savions pas du tout où nous mettions les pieds. J’avoue que j’étais un peu stressée de conduire une voiture ancienne. Une amie m’a conseillé d’en faire ma meilleure amie. J’ai roulé toute la nuit à Paris, la veille du départ et depuis, la MGA est devenue ma meilleure copine ! Ce Rallye fut une expérience extraordinaire. Nous avons apprivoisé la régularité, mais ce qui m’a le plus marqué, ce sont les paysages magnifiques tout au long de l’épreuve ».

 

PAROLES DE PRINCESSES

 

Viviane Zaniroli (organisatrice) : «Quelle apothéose pour une semaine extraordinaire. Avant tout, je tiens à vous féliciter, vous mes Princesses. Je suis tellement fière de vous ! Car cette 18e édition du Rallye des Princesses Richard Mille comptera comme l’une des plus éprouvantes. Toutes vous avez été à la hauteur de mes espérances, avalant avec le même enthousiasme et cette force de caractère toute féminine les difficultés semées sur votre parcours. En cinq jours de course, sous un soleil permanent et dans des décors d’une rare beauté, vous avez écrit une nouvelle page importante de l‘histoire de l’automobile. Sportivement, le rallye a été indécis jusqu’au bout, livrant son verdict à quelques kilomètres du finish, ici sur cette magnifique Place des Lices. Maintenant : place à la fête et à la détente, une récompense mille fois méritée pour vous toutes. Encore bravo à toutes, je vous fixe d’ores et déjà rendez-vous à l’année prochaine ! »

Stéphanie Wante (Fra/Porsche 911 n°81) : « Véronique Castelain et moi étions venues pour la victoire. C’était notre premier Rallye des Princesses Richard Mille et nous ne savions pas du tout à quoi nous attendre. Habituée des rallyes mixtes, nous avons découvert une épreuve de très haut niveau avec des compétitrices très affûtées. Ce fut une bagarre de tous les jours et franchement, il aura fallu un détail pour que la décision se fasse en notre faveur. Mais nous ne boudons pas notre plaisir. Nous avons été présentes tout au long des cinq étapes dans des décors extraordinaires et sur des routes incroyables. Merci à l’organisation, et nous viendrons défendre ce titre l’année prochaine ! »

 

Dominique Gobeaux (Bel/Triumph TR5 n°39) : « Quelle fierté de finir deuxièmes pour notre… deuxième participation ! Nous avions pris part l’an dernier et nous avions terminé neuvièmes. Avant cela nous n’avions fait qu’une seule journée ensemble Catherine et moi. Le tout avec un chrono et un simple trip, sans aucune aide électronique. Ce fut un rallye incroyable. Sincèrement, nous devinions les paysages magnifiques, mais nous n’avons vraiment pas eu beaucoup de temps pour les admirer tellement la compétition était prenante. Quelle magnifique expérience ! »

Adeline Paquiers (Fra/Triumph TR6 n°61) : « Pour une surprise, c’est une belle surprise ! J’avais pris part aux Princesses d’Automne et mon compagnon nous a mis ce beau cadeau d’une participation sous le sapin de Noël, pour ma belle-fille et moi. Helena n’avait jamais fait de régularité auparavant et nous nous sommes entrainées à fond durant un mois. Finir sur le podium final est vraiment extraordinaire. Quelle belle aventure. Et dire que lundi, lors de la 2e étape, nous avons failli faire le plein de la voiture avec du diesel, heureusement le préposé nous a arrêté à temps ! »

 

Marion Lohio (Fra/PGO Seven n°98) : « Pour Sabine et moi ce fut un rallye vraiment exceptionnel. Le parcours, la compétition, l’ambiance : tout était parfait. Merci à l’organisation de nous avoir concocté un rallye aussi incroyable. Même au volant d’une voiture un peu plus moderne, ce n’était vraiment pas une promenade de santé. La régularité est une discipline bien plus exigeante qu’il n’y paraît et cela nous demande une attention de tous les instants. Nous sommes tellement heureuses de remporter notre catégorie. »

Classement Historic Etape 5

Classement Classic Etape 5

 

Classement Général Historic Etape 5

Classement Général Classic Etape 5

 

Classement final par Groupe

Classement final par Equipe