Vérification & Prologue

Résultat et Classements en live : http://jbtimeconcept.be/live/ng2018/

 

Classement Prologue 4x4

Classement Prologue Historic

Heure de départ Etape 1

De Villard… on s’élance !

 

Grand bleu sur Villard de Lans pour cette journée de vérifications techniques et administratives du 64e Rallye Neige et Glace. Bercé par un doux soleil la Place Mûre Ravaud qui délimite le Parc Fermé, rayonne de bonne humeur à mesure que les quelques 85 équipages rangent leurs belles anciennes certifiées conformes, sous les yeux des spectateurs aussi curieux qu’admiratifs, surpris de retrouver autant de voitures historiques alignées au pied du podium. A la veille de la première étape, c’est   un prologue de 6 kilomètres, tracé à quelques encablures de la station, qui permettra de déterminer les ordres de départ de cette édition 2018 qui s’annonce d’ores et déjà passionnante à tous les niveaux.

 

 

Courbis, Ansiaux et Figuière premiers de cordées. Tracé sur 6 km entre Les Arriberts et Les Cochettes dans les bourgs avoisinant Villard de Lans, le prologue nocturne de ce 64e Rallye Neige et Glace, partiellement enneigé et copieusement garni d’un public aussi nombreux qu’enthousiaste a livré son verdict. Vu les embouteillages crées par de nombreux concurrents en perdition dans ce ‘piège de glace’, l’organisation a finalement décidé de ne prendre en compte que les deux premiers pointages partiels (sur 4 prises de temps). Les plus habiles à ce jeu furent Hervé et Isabelle Courbis avec leur magnifique Alpine n°53, juste devant les Belges Marc Van Dalen et Julien Minguet (Ford Escort n°35) et leurs compatriotes Jean-Pierre Ansiaux et Benjamin Javaux (Volvo Amazon n°29, 1er moyenne basse). Cinquième du prologue et premier des 4x4, le duo franco-belge Figuière-Pirotte (Lancia Delta Integrale n°1) ouvira, quant à lui la route dès ce lundi lors de la 1ère étape du rallye qui débutera par le circuit de glace de Lans-en-Vercors.

 

France Bleu Isère en direct. Partenaire de ce 64e Rallye Neige et Glace, la radio France Bleu Isère diffusera des reportages et interviews en direct tout au long des trois jours de l’épreuve. Des émissions à retrouver en podcast sur le site www.francebleu.fr

 

22 rev’là les Belges ! Première colonie étrangère sur le Rallye Neige et Glace, les équipages belges trusteront encore les premières places cette année. Malgré la proximité des Boucles de Bastogne, grande épreuve nationale disputée dès samedi prochain dans les Ardennes belges, pas moins de 22 équipages du plat pays ont effectué le déplacement pour cette édition 2018.

 

Pescarolo-Périn : duo de choc. Habitué de l’épreuve, Henri Pescarolo ne compte plus ses participations sur ce Rallye Neige et Glace. ‘Monsieur Le Mans’ fera encore équipe, comme depuis trois ans, avec Michel Périn, co-pilote de renom, lauréat de pas moins de qautre Dakar et encore en lice pour la victoire finale, il y a une semaine en Amérique du Sud. Le duo de choc prend le départ à bord d’une Posrche 911 préparée par le Team Franc-Comtois.

 

L’hommage à Thomas. Quadruple vainqueur du Neige et Glace, tenant du titre et lauréat du Trophée des Alpes en septembre dernier, le Belge Yves Deflandre a tenu à s’aligner au départ de cette édition 2018 au volant de la Volvo Amazon de son compatriote et ami Patrick Sorel. Un hommage à Thomas Sorel, grand amateur et animateur du Neige et Glace nous malheureusement quitté brutalement voici plus d’un an.

 

Un ancêtre de 65 ans ! Frappée du numéro 30 la Panhard Dyna X86 de Jean-Louis Vial ne passe pas inaperçue. Cette vieille dame de 65 ans est la plus ancienne des voitures au départ de cette édition 2018 du Rallye Neige et Glace. Un sacré défi pour l’équipage qui compte bien hisser cet ancêtre aux sommets des plus mythiques cols alpestres enneigés.

 

Bertaud Belieu au rendez-vous. Comme c’est le cas depuis 7 ans, le Domaine Bertaud Belieu est toujours fidèle partenaire du Rallye Neige et Glace. Le célèbre domaine viticole de Gassin, accompagne les équipages tout au long de l’épreuve. Outre le bar open qui accueille les équipages chaque soir avant le briefing, le Domaine Bertaud Belieu, représenté en course par son directeur général Jean-Christophe Sibelya (Citroën BX GTI n°4), inondera de ses précieux nectars la soirée de remises des prix de mercredi soir.

 

 

INTERVIEWS

 

Patrick Zaniroii (Fra/Organisateur) : « Après dix années passées dans le Doubs et le Jura, il nous paraissait important de revenir aux sources du Rallye Neige et Glace. Ce retour sur le plateau du Vercors, aux portes des Alpes nous offre des paysages grandioses un tracé inédit comprenant des ascensions mythiques comme le col de Menée et de l’Echarasson qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire du Neige et Glace. L’autre grande nouveauté c’est le passage quotidien, en ZR sur les circuits de glace de Lans-en-Vercors, puis pour l’apothéose sur l’anneau de Serre-Chevalier. Malgré la proximité d’autres rallyes de renom, le plateau sportif est important et nous promet une bagarre à tous les niveaux avec des conditions d’enneigement variables où le choix des pneumatiques sera primordial. »

Yves Deflandre (Bel/Volvo Amazon n°32) : « Outre l’hommage à Thomas Sorel, Eddy et moi allons tenter de faire au mieux pour porter cette Volvo Amazon au plus haut au classement final de ce Neige et Glace. C’est un beau défi sportif et humain que nous nous sommes fixés même si par rapport aux Porsche et autres voitures plus sportives nous manqueront à coup sûr de reprise dans l’ascension des cols. »

 

Henri Pescarolo (Fra/Porsche 911 n°37) : « Le Neige et Glace est une épreuve qui me tient à cœur et je suis toujours ravi de vivre cet événement magistralement organisé par la famille Zaniroli. C’est une belle et grande épreuve, et puisque Michel et moi n’avons pas eu beaucoup de chance ces dernières années, j’espère que le sort sera un peu plus clément cette fois ! »

 

Marc Van Dalen (Bel/Ford Escort n°35) : « C’est notre 3e participation et c’est toujours un vrai plaisir de revenir, même si cette année nous allons enchaîner avec les Boucles de Bastogne, sur la même voiture le week-end prochain. Cela fera un beau marathon que plusieurs équipages belges vont tenter. Lors des deux dernières éditions nous étions en tête après le premier jour, même si l’objectif est avant tout le plaisir, nous tenterons d’entrer dans le top 5 final cette fois ! »