Revivez la 66è édition 2020

Retrouvez tous les résultats en live sur : https://jbtimeconcept.be/live/ng2020

Vainqueurs Catégorie Historique : Romuald Sanseigne et Florin Fornassier

 

Vainqueurs Catégorie 4x4 : Bernard Figuière et Isabelle Godin

 

UNE HISTOIRE RICHE ET TOUJOURS PLUS SPORTIVE !

Créé en 1953 NEIGE ET GLACE est rapidement devenu un rendez-vous incontournable du calendrier des rallyes. Terrain de revanche pour les teams d’usine, au lendemain du Monte-Carlo, il affiche un palmarès digne des plus grandes épreuves de l’époque. Gérard Larousse, Bob Neyret, Jean-Claude Andruet ou Jean Vinatier, notamment, s’y sont illustrés, écrivant quelques-unes des plus belle pages d’histoire du rallye.

Passé en régularité depuis seize années, le RALLYE NEIGE ET GLACE est aujourd’hui considéré comme nettement plus sportif que son homologue monégasque. Chaque année, les rois de la glisse, venus de France, de Belgique, de Suisse et d’Italie, mais aussi des quatre coins d’Europe s’affrontent sur le tracé technique de cette épreuve. Et pour ceux qui veulent vivre l’ambiance de ce rallye unique sans subir la contrainte du chrono, la catégorie RANDONNÉE, créée en 2018, leur permet de parcourir les ZONES DE RÉGULARITÉ sans le stress des pénalités.

Pour encore plus de plaisir, PATRICK ZANIROLI et ALAIN LOPES, les deux guides de l’épreuve ont multiplié les ZR et réduit au maximum les kilométrages sur le ‘routier’. De six à huit ZR sur 300 km quotidiens traversant les plus beaux paysages sauvages et immaculés du Doubs et du Jura, avant de rallier le cadre bucolique de l’HÔTEL DU LAC où toutes les assistances se trouvent regroupées pour toute la durée du rallye : ce 66e NEIGE ET GLACE promet d’en ravir plus d’un !

LE LABEL ZANIROLI

Chaque événement frappé du sceau Zaniroli Classic Events est empreint du même professionnalisme, mais également d’une sincère convivialité. Ne laissant au hasard que le stricte superflus, Patrick Zaniroli s’appuie sur une expérience peu commune de la compétition au plus haut niveau pour assurer le bon déroulement sportif des épreuves qu’il supervise et dirige avec l’aide d’une équipe fidèle et particulièrement aguerrie.

A l’issue du Neige et Glace, il vous invite à le suivre sur la TRANSMAROC en avril, puis propose aux dames le RALLYE DES PRINCESSES RICHARD MILLE en juin et, pour finir l’année, le TROPHEE DES ALPES en septembre.

 

Vérifications & Etape 1

Dimanche 26 janvier 2020 - Vérifications & Etape 1 : Sochaux-Malbuisson - 160 KM dont 72 km en 4 ZR

Où voir passer les concurrents le Dimanche 26 janvier 2020 ?

​Heures de Départ Etape 2 - Malbuisson - Maiche - Malbuisson

Classements Etape 1 - Catégorie 4 roues motrices

Classemens Etape 1 - Catégorie Historique

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – DIMANCHE 26 JANVIER – VÉRIFICATIONS & ÉTAPE 1

L’AVENTURE, C’EST L’AVENTURE…

La tradition confère au rite ce doux parfum de retrouvailles fraternelles. Presqu’une veillée en famille. Trois ans, jour pour jour, après son dernier envol de Sochaux, le Rallye Neige et Glace a retrouvé le Musée de l’Aventure Peugeot, pour le départ de cette 66e édition. Une journée de vérifications administratives et techniques avant le grand départ, en début de soirée et par vol de nuit, pour les quatre premiers tests de régularité, renouant avec la grande tradition du plus sportif des rallyes hivernaux. Près de 150 kilomètres vers la frontière suisse en direction de Pontarlier et Malbuisson, QG de l’épreuve, atteint en début de nuit par les quelques 70 équipages au départ de cette édition 2020.

Au décompte final des pénalités de cette première étape, ce sont Joël et Corinne Sanseigne (Autobianchi A112 Abarth n°42) qui signent le meilleur score (40 pts), devant Marc Augis et Rémy Levillain (Mini Cooper S n°26). Robert Poux et Nathalie Gengler (BMW 2002Tii n°29) complètent le podium. En catégorie 4 roues motrices ce sont Arnaud Euvrard et Adeline Paquiers (BMW 325ix n°3) qui prennent la tête avec 53 points, 4 petits points devant Bernard Figuière et Isabelle Godin (BMW 325xi n°2). Daniel et Alexandre Thoreau (BMW 325xi n°1) sont troisièmes du jour avec 89 pts).

 

Les Anglais… avant le Brexit. Avec pas moins de cinq équipages inscrits, les Anglais effectuent leur grand retour sur ce Rallye Neige et Glace… à quelques jours de la date prévue pour le Brexit. A l’initiative d’Adrian Crawford et de Richard Williams, quatre Porsche 911, dont deux avec la conduite à droite et une BMW 2002TII ont mis pas moins de deux jours depuis les fins fonds de la Cornouaille (sud-ouest) pour rallier Sochaux. « Chaque année, nous nous offrons une aventure de ce type à l’étranger », lance Adrian Crawford. « Nous sommes plutôt habitués aux courses de côtés et il s’agit de notre tout premier rallye de régularité. Si l’on signale une voiture en sens inverse sur les ZR, ce sera sans doute l’une des nôtres ! Là nous cherchons un copilote belge, il paraît qu’ils savent comment ça marche et j’aimerais qu’il nous explique les règles du jeu ! »

Une journée au Musée. Partenaire de ce 66e Rallye Neige et Glace, le Musée de l’Aventure Peugeot est un haut lieu de l’histoire de l’automobile. Avec pas moins de 120 modèles exposés, parmi lesquels tous ceux de l’épopée sportive de la marque au Lion, le musée sochalien a servi de camp de base tout confort aux vérifications techniques et administratives de l’épreuve durant toute la journée, ouvrant sa brasserie en cette soirée dominicale, question de restaurer tout ce petit monde avant l’ouverture des hostilités en début de soirée.

Des petits clous, des petits clous… Comme chaque année, les vérifications techniques sont également l’occasion de vérifier si chaque équipage respecte bien la réglementation en matière de pneumatiques cloutés. Avec 100 clous autorisés par pneu, certains pourraient être tenté d’en rajouter par-ci, par-là. Et gare à ceux qui ne restent pas dans… les clous !

Les Belges cumulent ! Agglutinés devant les écrans à l’heure du déjeuner pour assister au sacre de leur compatriote Thierry Neuville au Rallye de Monte-Carlo, les équipages Belges, encore présents en nombre sur cette 66e édition du Rallye Neige et Glace, cumuleront deux épreuves en l’espace de huit jours. Parmi eux, Yves Deflandre (Porsche 911) qui visera son 5e sacre sur cette épreuve avant d’enchaîner, le week-end prochain, par les Legends Boucles de Bastogne, épreuve hivernale majeure, dans son plat pays.

 

Sanseigne, retour aux sources. Doubles lauréats en catégorie quatre roues motrices en 2016 et 2017, Joël et Corinne Sanseigne ont troqué leur impressionnante Lancia Delta HF, pour une petite Autobianchi A112 Abarth, question de s’attaquer, cette fois, au classement des deux roues. Accompagnés par leur neveu Romuald (Fiat Cinquecento Sporting), la famille qui possède la plupart des centres de contrôles techniques de la région, espère encore porter bien haut ses couleurs !

 

Les Béhèmes en 4x4. La catégorie quatre roues motrices de cette édition 2020 du Rallye Neige et Glace sera exclusivement réservée aux BMW 325 ix. Pas moins de six bavaroises ses disputeront le titre des ‘intégrales’, qui attendront patiemment les étapes de mardi et mercredi pour voir tomber les premiers flocons…

 

Météo : pluie, puis neige ! Particulièrement clémente ces dernières semaine sur la région, la météo annonce de la pluie (et de la neige en altitude) dès cette nuit sur le Doubs et le Jura. Mieux : pour les étapes 3 et 4 de mardi et mercredi, c’est la neige qui devrait prendre le relais. Avec des températures nocturnes négatives, on peut donc espérer des routes blanches pour l’apothéose de ce rallye !

 

INTERVIEWS

Patrick Zaniroli (Fra/Organisateur) : « Je voudrais avant tout remercier le Musée de l’Aventure Peugeot de nous accueillir à nouveau pour ce départ de l’édition 2020. Nous allons vivre quatre étapes difficiles avec, comme annoncé par la météo, des conditions de route changeantes avec des chutes de neige mardi et mercredi. Le final s’annonce donc grandiose et sans doute indécis jusqu’au bout… »

Yves Deflandre (Bel/Porsche 911 n°35) : « C’est sympa de revenir dans cette région que nous connaissons bien. Bien sûr, une 5e victoire ici nous plairait beaucoup. Mais rien n’est jamais joué d’avance. Nous allons prendre étape par étape, sachant que de la neige est prévue pour la fin du rallye, ce qui devrait nous amener pas mal de changements de conditions de course et donc d’impondérables au classement. »